à la une

Quand on ose, on se trompe souvent.
Quand on n'ose pas, on se trompe toujours.

Romain Rolland

 Journée sportive au parc Sauvaigo

Grâce à un bénévole de notre institution, nous avons pu rencontrer des élèves de classe élémentaire pour une journée sportive au parc Sauvaigo.

Quatre de nos résidents sont venues jouer à la Boccia.

Lors de cette journée, le but était que les enfants partagent, échangent, découvrent comment et par quels moyens il était possible de pratiquer un sport de loisir adapté et méconnu et de pouvoir en jouer avec des personnes valides.

Avec trois résidants et deux animateurs je me suis rendue au Parc Sauvaigo où était organisée une journée rencontre avec les enfants des écoles de Nice.

Ce fut un bon moment de partage, d'échange et d'émotion qui restera gravé en moi, ils ont pu se rendre compte à travers le jeu de boccia qu'il suffit parfois d'une adaptation pour jouer.

Ces enfants nous ont posés pleins de questions sur notre handicap, où sur ce qui nous était arrivé, nous leur avons répondu et expliqué le plus simplement possible.

Je suis contente de constater chez les jeunes leur prise de conscience sur les problèmes du handicap.

Michèle

 

 Un moment magique

Malgré les risques de pluie, nous avons passé une superbe soirée dans un domaine viticole à Puget sur Argens.

Les résidents étaient placés devant la scène pour admirer Grand corps malade et Ben Mazué.

Un moment magique

 

 

 Rencontres chantantes

Lors du 10e festival des rencontres chantantes, 13 spectacles sur 5 jours, un autre regard sur le handicap.

Sonia, Nabila et Anna ont pu profiter de cette journée et chanter les chansons travaillées tout au long de l'année avec Laetitia et Jessica.

Merci à eux pour leur investissement

 Amour et handicap

Dans le cadre de notre projet " Amour et Handicap " et suite à l'exposition sur le Glamour du CAJ de la Roquette sur Siagne, nous nous sommes rencontrés au foyer de la Roquette.

Nous avons, aux résidants et personnel, présenté notre film " Au-delà des clichés ", ainsi que le film en cours sur le thème du handicap que Daniel Franquin a également réalisé.

La rencontre a été extrêmement sympathique même si les handicaps ne sont pas les mêmes, nous pouvons justement échanger sur les différentes problématiques que chacun rencontre. Des rencontres inter centre vont encore avoir lieu, ces échanges vont être riches de projets communs.

Nous allons participer au salon " Amour et Handicap ". Nous projetterons le film que Daniel Franquin a réalisé avec les résidents… Projet à suivre…

Katia, Animatrice

 

 

 Art contemporain

L'année des activités se termine. En art contemporain, nous avons pour certains, décidé de mettre en valeur des bois ou racines flottés dans des petits pots en terre peints. D'autres, un tableau, des sculptures. Bravo aux résidants pour leurs réalisations. La suite des créations en octobre 2018.

Bravo à Christine, Michèle, Damien, Nabia, Patrick, André, Virginie B

Katia, Animatrice

 

 

 Projet citoyen

Lors de notre deuxième rencontre du projet citoyen avec les élèves de CM1/CM2 de l'école des mûriers de Cannes la Bocca, d'autres résidants du centre René Labreuille ont pu intervenir et discuter de leur handicap autour d'un public toujours motivé pour poser de nombreuses questions.

Nous avons proposé deux activités ludiques pour leur faire comprendre les difficultés que peuvent rencontrer les résidents hors de la structure, la circulation sur les trottoirs, éviter les déjections canines et être obligé de rouler sur la route. tout ceci occasionnant des dangers supplémentaires.

Une activité de slalom fauteuil avec quelques obstacles dans un fauteuil manuel a montré aux élèves la réalité de l'accessibilité dans la vie courante.

Une autre activité appelée Boccia ou pétanque adaptée ont permis aussi de montrer que rien n'est impossible dans le domaine sportif.

La journée s'est terminée par l'invitation de la classe avec son institutrice du spectacle de théâtre qui aura lieu fin juin.

Nous sommes allés à l'école des Mûriers présenter le handicap aux enfants d'une classe de CM1/CM2. On est resté dans la cour car il y a eu une panne d'ascenseur ce jour-là !!!

Ce que ça m'a apporté c'est qu'ils étaient chaleureux et heureux et moi ça m'a rendu fier. Je les ai trouvés très prévenant envers nous. C'est la première fois que je ressens autant de chaleur.

Même les autres élèves lors de la récréation sont venus poser des questions, il y avait une petite fille qui avait peur mais après ça allait. Ils ont aimé lorsque je leur ai montré comment je pouvais monter mon fauteuil et à quelle vitesse il pouvait aller. Ils ont adoré quand j'ai parlé en arabe.

Je leur ai expliqué comment je vivais mon handicap, j'ai voulu leur faire passer comme message que même si on est dans un fauteuil on peut être heureux. La maîtresse était très chaleureuse et prévenante envers nous.

À la fin ils m'ont même fait la bise. Au départ j'avais du mal à me projeter pour y aller mais une fois sur place j'ai même pris la parole à la fin !

Je suis fier d'avoir dépassé mes angoisses !

Nabia

" J'ai bien aimé, c'était un bonheur de voir tous ces enfants autour de moi !!

Il y a des élèves qui n'ont pas osé au début me poser des questions mais après ça allait, peut-être qu'ils avaient peur d'affronter le handicap mais moi ça m'a pas déranger de leur expliquer mon parcours. Je voulais leur montrer comment je conduis avec mon fauteuil et leur parler de mon handicap.

J'ai été énormément touchée de leurs réactions et ça m'a permis de m'ouvrir vers l'extérieur. "

Stéphanie Corsi

 Le journal du Centre Labreuille

Cliquez pour lire le journal

Nombre de visites

merci de votre visite