à la une

La devise d'un homme sage : peu de biens avec liberté.

 Une après-midi dansante

Une AM dansante organisée par Teresa de la vie quotidienne dans la cadre des journées J.

Beaucoup de résidants sont venus danser sur des airs des années 80.

Superbe moment de convivialité.

Merci à tous pour votre participation active.

 Des moments de pur bonheur, que seules les photos nous laissent conquis.

 Les rencontres avec les animaux

Les rencontres avec les animaux animent toujours autant les résidents, pleins d’enthousiasme.

Certains résidents avaient acheté de la nourriture (salade et carottes).

C’est toujours avec plaisir que nous accueillons Julie et ses animaux.

 

 Comment utiliser les vieux briquets

Les résidents du foyer récupèrent régulièrement des briquets vides et les remettent à Karine, notre animatrice.

Sa sœur en fait bonne usage, jugez en plutôt

 

 Une course d'orientation

Une course d'orientation organisée par l'association osons la différence s'est déroulée au parc des bouillides.

De nombreux participants pour une course haletante dont voici 2 vidéos et quelques photos

 

 Le journal du Centre Labreuille

 Black Fish

Témoignages des résidants présents lors de la projection du film « Black Fish » suivi d’un débat le 8 octobre 2017 au Centre René Labreuille.

Black Fish est un documentaire qui apporte un éclairage critique  sur les différents parcs d’attractions (Marineland, Sea World,…) où des animaux sont en captivités. Cela a fait réagir de nombreux résidants :

« Ce film m’a touché et m’a permis de découvrir des choses que je ne savais pas. » (Sabrina)

« Il ne faut plus qu’il existe des parcs comme ça, si tu veux voir des animaux comme ça (orques, dauphins,…) il faut aller en pleine mer. C’est la direction qui s’engraisse, c’est toujours une question d’argent. » (Eric)

« Comme ils sont enfermés, ça les rend agressifs. Je ne pense plus y aller car ce documentaire m’a ouvert les yeux, on a découvert pleins de choses par exemple que les bébés étaient enlevés à leur mère pour les vendre dans d’autres parcs, et on n’enlève pas un bébé à sa mère, quel que soit sa race. » (Sonia)

« Moi je suis allé cet été à Marineland, ils faisaient signer une pétition pour la reproduction en captivité. C’est inadmissible qu’un ours polaire soit présent, en plus le lieu n’est pas assez accessible pour les fauteuils ! » (Damien)

« J’aime ses animaux et j’adore ce genre de film, je vais acheter le DVD. » (Virginie B)

« Ça ne me donne plus envie d’y aller » (Stéphanie)

« Je préfère les voir en liberté » (Christine)

« C’est dommage d’attendre qu’il y ait des accidents graves pour réveiller les consciences… Chacun son avis et il faut respecter le choix de chacun ! » (Virginie T)

Nombre de visites

merci de votre visite